Thérapies et développement auprès du cheval en Ardèche

Les bénéfices de la relation à l'animal : Aujourd'hui, ces bénéfices sont constatés de manière assez évidente, mais les mécanismes et raisons restent encore flous ou peuvent être influencés par des projections imaginaires diverses, sans être forcément le reflet de la réalité...

L'analyse des bénéfices manque de rigueur et se base sur des interprétations qui risquent avant tout d'avoir comme objectif de donner gage et valeur aux hypothèses et aux démarches choisies... Ce qui a valeur c'est ce qui va émerger, exister au cours des séances, on s'attribue donc le droit d'oublier nos hypothèses de départ...

Pour le psychisme : Créer les conditions d'une "intention éveillante" : (psycho-phénoménologie), guider vers "l’évocation sensorielle" de manière à solliciter cette mémoire qui se déclenche par l'activation d'un élément sensoriel de manière involontaire..."

Au niveau corporel : permettre à chacun une prise de conscience progressive de son corps, de son enveloppe, de son équilibre, dans une perspective d'harmonie de l'esprit et du corps. 

I- Les Thérapies : (voir descriptif complet dans les pages développement)

L’ÉquiPsynergie : Utiliser l'énergie du cheval, "L’Équi-Énergie" comme un "psychotrope" positif pour les personnes bénéficiaires, la transférer aux personnes comme ressource et force vitale potentielle.

Proposer un espace d’expression dynamique pour aborder autrement les dysfonctionnements personnels et vivre des situations nouvelles permettant d’envisager d’autres "rapports au monde", de nouvelles données potentielles de soi-même, donner à voir et à vivre de la nouveauté de soi.

Faire émerger la capacité dynamique de la personne à exister, à s'exprimer et à interagir en se libérant de ses distorsions et entraves (les vécus de souffrance non intégrés et traumatismes psychiques...). Le potentiel de la personne est dans sa capacité à créer son propre mouvement, libéré de ses entraves.

Pour aller retrouver les potentialités de la personne, on ne se focalise pas sur la ou les distorsion(s), mais on se concentre sur son énergie vitale.

 confidences Lune et Gaïa entretien chez les chevaux en cavalcade deux potes au repos  peau à peau   préparation chevaux

II- Développement personnel : (voir descriptif complet dans les pages développement)

Vivre ces temps d’échange, de réflexion et de mise en situation pour envisager le cheval comme un allié, révélateur de nos sources personnelles qui peuvent être bouchées, obstruées, polluées, est révélateur de nos ressources méconnues voire insoupçonnées.

Vivre une immersion pour un nouvel élan, c'est la notion de "ce qui flotte et ce qui coule et se noie". Flotte ce qui fait sens et qui permet les interactions dans le dialogue et la compréhension mutuelle.

Le cheval "allié" au service du lien et de la relation entre humains :

Je propose aux personnes, aux couples et aux familles un espace ludique où se joue, se fonde, se dénoue et se retisse, où donc évolue les liens entre les personnes.

La rencontre et la relation avec le cheval intervenant dans un espace "projectif", bienveillant où se joue et se rejoue la relation, la communication, les émotions, et en fait le lien et le vécu entre les individus, avec cet être qui se place en tierce personne de fait.  

Un espace sans jugement, tel que le fait le cheval, en prenant simplement la mesure de ce qui se passe ici et maintenant.

Faire appel au plaisir, à la découverte, à une nouvelle énergie vitale :

Apprendre le "ÊTRE avec" plutôt que le "FAIRE".

Vivre une nécessaire perturbation avant de lancer son mouvement vers l’ouverture aux autres et vers une "profondeur d’être soi".

Apprendre à réaccorder sa "harpe intérieure", sa musicalité personnelle, pour jouer juste dans l’orchestration du monde.

"Penser et être selon soi", libre d’exprimer sa subjectivité nourrie d’esprit et de connaissances dans le respect de tous.

C’est une vision et une démarche holistique et bienveillante tout en étant exigeante. Elle traite bien des fondamentaux du vivant, sans faire l'impasse de la complexité (voie qui permet l'expression de soi, l'accomplissement de soi) : (ré)affirmer sa liberté et sa responsabilité face à sa vie, à son histoire, trouver un nouvel élan qui en est la "mise en vie", l’incarnation.

Découvrez les événements du centre équestre.

Évènements, actus : 

Le Hogan vous présente son développement, formations : Reliances aux animaux

1ère session : novembre 2018 

Formations aux relations hommes-animaux

et aux pratiques thérapeutiques accompagnées par des animaux 

A- « Relations hommes-animaux : de sujet à sujet »

Spécialisations :

B- « Pratiques thérapeutiques avec des animaux »

C - « Accordage hommes-chevaux »

D- « Pratiques thérapeutiques avec des chevaux »

 

- Fondements :

Aujourd’hui, éthologie et philosophie se rejoignent pour aborder les animaux comme de véritables sujets ayant une vie psychique, un langage complexe et une conscience de soi.

Les relations qu’on noue avec eux ne peuvent que s’en trouver modifiées. 

Il est temps de ne plus voir seulement, dans nos compagnons animaux, des objets de projections, ou des substituts de relations humaines qui nous feraient défaut. 

Dans de tels dispositifs thérapeutiques, il s’agira que nos animaux partenaires soient mis dans des conditions telles qu’ils puissent déployer leurs initiatives, leur inventivité, pour que puisse s’établir entre eux et l’humain une aire de jeu, de créativité, qui rouvre les possibles.

 

- Différentes formations :

Afin d’aborder les échanges hommes-animaux dans toute leur complexité, nous proposons des formations qui articulent éthologie, psychologie et philosophie, ainsi que théorie et pratique.

Tous les modules comporteront :

-       des cours donnés par des chercheurs et des professionnels de terrain réunis autour d’une même orientation et éthique, livrant leurs réflexions et leurs expériences sur la relation hommes-animaux

-       des temps de travail avec les animaux, mettant à l’épreuve les idées proposées, et visant à observer les comportements des animaux avec le moins de projections possible, puis à les interpréter le plus finement possible

-       des discussions, alimentées par les expériences et les parcours des participants.  

 Un tronc commun aux différentes filières s’interrogera sur les relations aux animaux en tant que telles, avec ce qu’elle comportent de représentations, et ouvrira sur un questionnement de notre rapport à la nature.

 

 - Enseignements :

 I. Module « relations hommes-animaux : de sujet à sujet » (et tronc commun pour les filières spécialisées)  

II. Tronc commun pour « pratiques thérapeutiques avec des animaux » et « pratiques thérapeutiques avec des chevaux » 

III. Spécialisation « pratiques thérapeutiques avec des animaux » 

 + Stage d’au moins dix jours à effectuer dans une structure thérapeutique intégrant des animaux

IV. Spécialisation « accordage hommes-chevaux »   

V. Spécialisation « pratiques thérapeutiques avec des chevaux » 

 

Organigramme et total des jours par module :

« Relations hommes-animaux : de sujet à sujet » Ouvrant sur : Spécialisations :

A- « Pratiques thérapeutiques avec des animaux » : 20 jours + 10 jours de stage

B- « Accordage hommes-chevaux » : 15 jours

C- « Pratiques thérapeutiques avec des chevaux » : 40 jours

 

- Conditions d’accès et admission :

Cette formation s’adresse aux professionnels du soin, ou aux personnes ayant une expérience approfondie des relations aux animaux, ou désireuses d’opérer une reconversion professionnelle. Les candidatures seront examinées au cas par cas et les différents atouts des parcours singuliers seront pris en compte.

Les dossiers de candidature comprendront cv et lettre de motivation, ainsi que tout élément attestant d’une expérience professionnelle en lien avec la formation ou d’un projet professionnel.

Les personnes dont le dossier aura été retenu seront invitées à un rendez-vous individuel.

 

- Dates, début 1ère session : novembre 2018, voir page développement centre de formations le HOGAN.

- Coût de la formation : (en cours d’étude), nous contacter. 

À bientôt au Hogan. Olivier.

 
Depuis 32 ans, j’observe des chevaux, travaille et vis avec certains, parfois même en partageant nos espaces de vie quotidienne. J’observe leurs mœurs, leurs comportements, leur santé, leurs adaptations à notre monde si particulier, leurs spécificités et particularités individuelles.
En savoir plus